Les terrains de jeux en montagne du Tyrol

Les enfants adorent les terrains de jeux, et quoi de mieux en la matière que la pleine nature ? Au Tyrol, les familles découvrent de nombreux espaces ludiques exceptionnels en montagne.

En éte perfait pour se baigner: Le Bergerlebnispark Hög in Serfaus-Fiss-Ladis.
En éte perfait pour se baigner: Le Bergerlebnispark Hög in Serfaus-Fiss-Ladis. ©Tirol Werbung/Michael Gams

Lorsqu’on évoque le « roi des Alpes » à l’odeur si joliment boisée, il s’agit du pin cembro. À Jerzens, dans la vallée de Pitztal, le téléphérique qui monte au Hochzeiger permet de découvrir tout là haut l’un des plus anciens peuplements de pins cembro de tout le Tyrol. Son bois est précieux, comme on peut le découvrir le long d’un circuit dans le ZirbenPark – le parc des pins cembros - qui fera avant tout la joie des enfants. En chemin, ils pourront collecter des copeaux pour confectionner leur propre caisse en pin cembro, participer à un jeu de connaissance, faire preuve de leur habileté ou encore grimper sur une tour en pin cembro. Mais le meilleur de cette tour reste le toboggan long de 16 mètres. Toutes les stations de jeux du parc sont réalisées principalement en bois de pin cembro.

La où de nos jours une montagne de 1 869 mètres d’altitude se dresse, ondoyaient il y a des millions d’années les flots de la Téthys, un paléo-océan. Sur la Steinplatte, le seul récif sec d’Europe, de nombreux fossiles ont été découverts. C’est donc le lieu idéal pour implanter le Triassic Park Waidring où les enfants se glissent dans la peau de paléontologues. Après une montée en télécabine à 1 600 mètres d’altitude, les explorateurs en herbe apprennent comment déterminer l’âge d’un fossile, découvrent des coraux fossilisés lors d’une randonnée le long du « Triassic Trail » et comprennent au passage pourquoi cette époque préhistorique fut baptisée Trias. Ils creusent le sable à la recherche de fossiles, frappent des pierres et naviguent à bord d’un radeau. Bref, tout ce que font les vrais explorateurs.

L’histoire d’Ellmi se raconte rapidement. Apprenti sorcier, le jeune Ellmatio a été transformé par des lutins en grenouille. Pour redevenir un jeune homme, il doit résoudre une énigme. À l’arrivée du téléphérique de Hartkaiserbahn d’Ellmau, à 1 555 mètres d’altitude, les enfants plongent dans l’Ellmi’s Zauberwelt – le monde enchanté d’Ellmi – que ce soit en parcourant les stations à énigmes de la forêt enchantée ou en explorant le parc de jeux. Là, ils trouveront un chalet de sculpture sur bois, un petit zoo où l’on peut caresser les animaux, un château d’escalade, un labyrinthe, un jet d’eau de 15 mètres de hauteur et même une forêt équatoriale magique. Au final, les enfants aideront peut-être vraiment Ellmi à ne plus être une grenouille. Tout simplement fabuleux.

Un lac de baignade en pleine montagne ? C’est exactement ce qui attend les visiteurs qui montent à bord des télécabines au Erlebnispark Hög à 1 800 mètres d’altitude, à Serfaus-Fiss-Ladis. En hiver, le lac de Högalmsee sert de réservoir d’eau pour le domaine skiable, en été, c’est une destination d’excursion prisée par les familles. Si le cœur vous en dit, vous pourrez y louer un pédalo, un kayak ou un SUP. Les petits enfants barboteront dans la zone peu profonde pendant que les plus grands adoreront explorer les stations de jeux interactives aux noms évocateurs comme le circuit des boules en bois, le trampoline-bouse de vache et le pot à lait géant. Le départ du « Schneisenfeger », une luge d’été familiale, est à proximité immédiate. Et ensuite ? Direction l’espace barbecue du lac ou le restaurant « Seealm ».

Flâner dans les rues de la vieille ville d’Innsbruck, puis se retrouver à 1 905 mètres d’altitude à peine une demi-heure plus tard ? Ce n’est pas de la fiction, c’est bien réel. Grâce au téléphérique de Nordkettenbahn, les habitants du coin comme les visiteurs atteignent en un temps record leur terrain de jeux en haute montagne. Et ce type-même de terrain de jeux particulièrement prisés des aventuriers. Lorsque, par exemple, ils s’attaquent à la via ferrata du Hafelekar, au nouveau parcours d’accrobranches ou à la redoutable descente à VTT du monotrace de la Nordkette. On lorsqu’ils s’harnachent au Flying Fox au « Kasermandl » pour rejoindre à toute vitesse la terrasse du restaurant de Seegrube. Depuis là, Innsbruck, tout en bas, semble une ville de jouets.

Au cœur du Naturpark Karwendel, le plus grand parc naturel d’Autriche, le nouveau trésor de jeux – Spielschatz Eng (en allemand) ouvre le 23 juin 2017 dans l’Ahornboden, bois à la renommée mondiale, avec des érables ayant pour certains plus de 600 ans. Dès 1972, le « grand Bois d’érables » a été classé monument naturel, lui assurant une protection particulière. Avec entre autres une interdiction d’abattage des arbres. Par l’installation du « trésor de jeux », les paysans de l’alpage d’Engalm souhaitent, en collaboration avec la commune de Vomp et l’office de tourisme de la Silberregion Karwendel, faire découvrir par le jeu aux enfants la manière de travailler à l’alpage et l’entretien d’un paysage agricole inhérent.

Informations complémentaires : http://fr.tyrol.com/loisirs/famille/excursions-famille/parcs-dattraction

À noter : Nombre de régions du Tyrol proposent des pass estivaux comprenant de nombreuses prestations et réductions, rendant les vacances d’été au Tyrol particulièrement attractives, notamment pour les familles. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le http://fr.tyrol.com/loisirs/famille/vacances-famille-ete/pass-estivaux

Images pour l'information presse

  • En éte perfait pour se baigner: Le Bergerlebnispark Hög in Serfaus-Fiss-Ladis.

  • Le ZirbenPark – le parc des pins cembros - qui fera avant tout la joie des enfants.

  • Le monde enchanté d’Ellmi au Wilder Kaiser

  • Une descente rasante sur la piste "Schneisenfeger" au Serfaus-Fiss-Ladis.

  • Au Triassic Park sur la Steinplatte, les enfants se glissent dans la peau de paléontologues.

  • Relaxation avec une vue incroyable sur Innsbruck