Tout autant mystiques qu’archaïques – les traditions de carnaval au Tyrol

Au Tyrol, des villages entiers vibrent aux rythmes du carnaval. Où que l’on soit, il s’agit encore et toujours du combat du printemps contre l’hiver. Mais la multiplicité des personnages et la très grande diversité des traditions de carnaval au Tyrol sont époustouflantes.

Fasnacht à Axams
Fasnacht à Axams ©Fasnachtsverein Axams

Les personnages et masques des carnavals ont tous quelque chose à voir avec le culte du soleil et les rites de fertilité, la dissipation des force néfastes et l’appel à l’esprit de vie. Les visiteurs sont fascinés par ce spectacle haut en couleurs et turbulent, avec ses superbes masques sculptés à la main et ses costumes somptueux. Des chars décorés avec fantaisie et agrémentés de constructions s’ajoutent au défilé des groupes et personnages imposants, restaurant le visiteur tout en distillant sur leur passage la joie et leur esprit très farceur.

Carnaval de Tarrenz

Quatre ans se sont déjà écoulés depuis le dernier carnaval de Tarrenz. Le 29 janvier 2017, son défilé traditionnel est de retour, agrémenté désormais d’une bière de carnaval brassée spécialement pour l’occasion. Le personnage central du carnaval de Tarrenz est le couple masqué formé par le Roller et le Schaller, qui se présente accompagné de sorcières, d’ours, d’hommes des bois et de peintres de violons. Le Roller et le Schaller y symbolisent le combat de l’hiver et du printemps. Certes, le carnaval de Tarrenz n’est pas le plus grand ; mais où trouve-t-on une bière spécialement brassée pour le carnaval, si ce n’est ici ?

Le défilé des Matschgerer à Absam

Lorsque les Muller et autres Matschgerer envahissent les rues des villages « MARTHA » (Mühlau, Arzl, Rum, Thaur, Absam) tout autour d’Innsbruck et de Hall, les rôles principaux sont tenus par les personnages des Spiegeltuxer, Melcher et Weißer, incarnant le printemps et l’été, et des Zottler, Zaggler, Klötzler et sorcières, qui symbolisent l’automne et l’hiver. Avec fougue et sauvagerie, ils défilent dans les rues et les cafés, effectuant des pas, des danses et des figures préétablis au moindre détail près. Un coup des Muller et des Matschger sur l’épaule apporte le bonheur et la fertilité. Ces communes respectueuses des traditions se relaient pour organiser chaque année un grand défilé. Le 12 février 2017, c’est au tour d’Absam de vibrer au rythme de sa parade des Matschgerer.

La cavalcade des ventrus d’Axam (« Wampelerreiten »)

Dans le vaste paysage des carnavals du Tyrol, la cavalcade des ventrus d’Axam occupe une place particulière. Elle se tient chaque année, le jeudi gras. Les hommes, jeunes comme adultes, s’affrontent sous les atours des « ventrus » (Wampeler) et des cavaliers, symbolisant la lutte de l’hiver et du printemps. Mais le carnaval d’Axam fourmille d’autres personnages traditionnels, tels que les Axamer Bock, Tuxer, Nadln, Buijazzln et autres Altboarische – cependant, on ne les voit défiler en grande pompe et mettre la ville sens dessus dessous que tous les quatre ans. Le 23 février 2017, ce sont les Wampeler d’Axam et les cavaliers qui sont de la partie.

Les maisons des carnavals

Le Schemenlaufen d’Imst fait partie des spectacles carnavalesques les plus somptueux et colorés du Tyrol : quelque 900 carnavaliers transforment tous les quatre ans la ville en un océan de Scheller, Roller, sorcières et autres ours, laissant le visiteur comme envoûté. En 2012, ce défilé riche en traditions a d’ailleurs été classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Deux années avant le grand carnaval des adultes, la ville accueille le « Buabefasnacht » : 400 garçons, âgés de six à seize ans, effectuent leur défilé carnavalesque, faisant d’Imst un haut-lieu du carnaval… entre les mains d’enfants. Le prochain Buabefasnacht aura lieu en 2018. En attendant, les curieux peuvent visiter la Maison du carnaval à Imst.

Tous les trois ans, les habitants de Nassereith « entrent en carnaval » : leur Schellerlaufen représente l’une des traditions de carnaval les plus impressionnantes du Tyrol, également classée patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Les personnages d’apparence charmante du « beau défilé », tels que les Kehrer, Roller, Scheller et autres Spritzer, fascinent par leurs costumes exceptionnels en soie, de style baroque et rococo. Pour patienter jusqu’au prochain Schellerlaufen en 2019, les curieux visiteront la Maison du carnaval de Nassereith avec ses plus de 450 masques de bois sculptés avec maestria.

Pour plus d’informations (en anglaise) : www.tirol.at/fasnacht

Images pour l'information presse