À vos vélos, prêts, partez !

La plus haute route de col d’Autriche, qui franchit le Timmelsjoch, le plus haut point accessible à vélo de course au glacier de Rettenbach, à Sölden, ou encore la montagne que l’on parcourt à petite reine la plus escarpée de notre république alpine, le Kitzbüheler Horn – dès lors qu’il s’agit de cyclisme, le Tyrol est la région de tous les superlatifs. Le calendrier sportif de 2017 fourmille d’événements cyclistes prestigieux, et 2018 s’annonce aussi grandiose : en septembre de l’année prochaine, les championnats du monde de cyclisme font étape au Tyrol. Et les amateurs de bicyclette comme de VTT en profitent autant que les accros du vélo de course.

Le cyclisme est en plein essor au Tirol
Le cyclisme est en plein essor au Tirol ©Tirol Werbung / Soulas Oliver

Le Giro de l’Arlberg, les marathons cyclistes d’Imst et de l’Ötztal, le Tour of the Alps, le circuit des Dolomites, la Haute Route Dolomites, le Tour de Suisse, le Kaunertaler Gletscherkaiser, le Crankworx, la Race across the Alps, le Giro des trois Nations, le Tour Transalp, le marathon cycliste de Tannheimer Tal – rien qu’à dénombrer les grands événements cyclistes qui se déroulent au Tyrol en 2017, on en a le souffle coupé. Et la seule capitale régionale d’Innsbruck a déjà été plus de trente fois départ, arrivée ou étape de différentes grandes courses cyclistes. Avec l’attribution des championnats du monde de cyclisme UCI 2018, l’Autriche accueille pour la troisième fois cet événement sportif suivi avec passion dans le monde entier – mais pour Innsbruck et le Tyrol, c’est une grande première. Du 22 au 30 septembre 2018, ses quelque 1 000 participants s’affronteront au cours de douze épreuves démarrant dans différentes régions du Tyrol. Cependant, elles ont toutes un point commun : leur arrivée à Innsbruck, la ville hôte. Une course de l’élite, avec 5 000 mètres de dénivelé, est entre autres prévue ; elle sera assurément le temps fort de ces championnats de cyclisme au Tyrol. Durant les huit jours de compétition, on attend jusqu’à 350 000 spectateurs de long des différents parcours.

Le Crankworx, plus grand festival de VTT Gravity au monde, célèbre son premier passage au Tyrol : du 21 au 25 juin 2017, le Bikepark de Mutteralm, à Innsbruck, sera le point de convergence de l’élite mondiale du VTT. Les meilleurs s’affronteront dans des disciplines comme la descente, l’enduro, le Slopestyle, le Dualslalom et le Pump Track, pour une place sur le podium. À l’occasion du festival, le Bikepark d’Innsbruck (Muttereralm) s’enrichit d’un nouveau parcours, d’un centre de location et de vente de VTT, de guides de VTT et de bien d’autres choses encore.

 

D’autres nouveaux monotraces et pistes cyclables en vue

Le Tyrol est célèbre pour sa topographie montagneuse, ce que les amateurs de VTT apprécient grandement. Plus de 5 300 kilomètres de parcours officiellement ouverts aux VTT, plus de 60 monotraces et deux Bikeparks donnent de folles envies de pédaler dans les montagnes. Avec la perspective des grands événements cyclistes à venir, le Tyrol continue à investir dans de nouveaux monotraces et pistes cyclables – ce dont profitent tout autant les amateurs de vélo de course, de VTT ou de randonnées à bicyclette. Cela, alors que l’infrastructure cycliste du Tyrol est déjà impressionnante. C’est ainsi que le parcours circulaire de VTT le plus long des Alpes, le Bike Trail Tirol, sillonne la région. Fruit du regroupement de différents itinéraires, il s’étend sur une longueur incroyable de 1 000 kilomètres. Vous préférez bénéficier d‘un sérieux coup de pouce à la montée ? Survolez, au sens propre du terme, presque toutes les montagnes à bord des téléphériques le long des 16 étapes du Tirol Mountain Bike Safari entre Nauders et le Walchsee. Les vététistes peuvent diviser de moitié les quelque 32 000 mètres de dénivelé de ce vaste parcours grâce aux remontées mécaniques. Pour que les habitants du coin comme les visiteurs gardent leur cap dans cette foison de chemins dédiées à la petite reine, les régions de VTT du Tyrol ont signalé tous les monotraces et parcours de manière exemplaire.

Au Tyrol, les amateurs de vélo de plaisir n’ont pas besoin de s’attaquer à autant de mètres de dénivelé – la région est parcourue par quelques uns des plus beaux itinéraires de grande randonnée des Alpes, longeant notamment les fleuves et les vallées ; mentionnons parmi eux les pistes cyclables de la Drave, de l’Inn et de la Lech. La Via Claudia Augusta, bordée de nombreuses auberges tyroliennes, est considérée comme un bon plan pour les cyclistes en quête aussi de plaisirs gastronomiques. Les pistes cyclables pour les balades familiales, le vélo de plaisir et les VTT électriques se déploient sur plus de 900 kilomètres au Tyrol.

 

Informations complémentaires :

Images pour l'information presse

  • Le cyclisme est en plein essor au Tirol

  • Comme point culminant des championnats du monde de cyclisme, au Tyrol est prévu aussi une course de l'élite avec 5 000 mètres de dénivelé.

  • Au Tyrol s'imposent des superlatifs dès qu'il s'agit de cyclisme.

  • Du 21 au 25 Juin 2017 le Bikepark Innsbruck sur le refuge de Muttereralm se transmuer en un centre de scène international pour le Gravity-MTB.

  • Aussi des vététistes amateurs profitent des évènements comme le Crankworx.

  • Le Tyrol continue à effectuer beaucoup d'investissements pour des pistes cyclables et singletrails.

  • Le long des fleuves et vallées au Tyrol se serpentent les plus belles pistes cyclables interrégionales des Alpes.