L’hiver alpin au Tyrol en chiffres

St. Anton am Arlberg, Patteriol
St. Anton am Arlberg, Patteriol ©Tirol Werbung / Mallaun Josef

  • 27,6 millions de nuitées lors de l’hiver alpin 2017/2018 au Tyrol.
  • 6,2 millions d’arrivées comptabilisées par les différents établissements touristiques du Tyrol lors de l’hiver alpin 2017/2018.
  • 340 000 lits touristiques existent au Tyrol, dont un tiers en hôtel, un tiers en appartement de vacances et 12 pour cent en logement privé.
  • 4,5 jours, c’est la durée moyenne du séjour des visiteurs du Tyrol. (Saison d’hiver 2017/2018)
  • 1,3% de toutes les nuitées hivernales au Tyrol viennent du marché émetteur français. (Saison d’hiver 2017/2018)
  • >80 domaines skiables (petites remontées mécaniques incluses) accueillent les sportifs d’hiver.
  • 573 sommets à plus de 3 000 mètres se dressent au Tyrol. Le Großglockner (3 798 mètres) et la Wildspitze (3 768 mètres) sont les plus hauts.
  • ~3 400 kilomètres de pistes se trouvent au Tyrol.
  • 1 100 remontées mécaniques transportent les sportifs d’hiver dans les montagnes tyroliennes.
  • 29 domaines skiables ont des pistes de ski nocturne éclairées.
  • 92 domaines skiables avec un seul et unique forfait : c’est ce que la Tirol Snow Card permet.
  • >300 écoles de ski sont à disposition du sportif d’hiver au Tyrol.
  • >7 000 moniteurs de sports de neige montrent aux sportifs d’hiver en herbe la bonne manière de faire.
  • >700 guides de montagne idéalement formés contribuent à la sécurité en montagne.
  • 5 domaines skiables de glacier offrent les joies des sports d’hiver à plus de 3 000 mètres d’altitude, dont un toute l‘année.
  • 16 régions de ski se sont spécialisées dans les séjours hivernaux avec toute la famille.
  • ~70 snowparks idéalement façonnés invitent les adeptes du snowboard et du freeski à s’essayer à de nouvelles figures.
  • 123 auberges portent haut le label de qualité d’« auberge tyrolienne » et servent une cuisine traditionnelle et régionale.
  • 91 restaurants tyroliens sont récompensés par le Gault Millau 2018, souvent de plusieurs toques.
  • >10 000 sources jaillissent dans les montagnes tyroliennes.
  • 12 régions proposent un réseau de chemin de randonnées hivernales vaste et de très grande qualité
  • 1 856 kilomètres carrés, c’est la surface du parc national interrégional de Hohe Tauern. Cinq autres parcs naturels tyroliens invitent à explorer les paysages alpins fragiles.
  • 2 657 bardeaux couverts de véritable or font du petit Toit d’or le symbole d’Innsbruck.
  • >100 Événements comme la course du Hahnenkamm à Kitzbühel, la coupe du monde de ski à Sölden, le Weiße Rausch de St. Anton ou le Freeride World Tour dans la vallée de Pillerseetal font du Tyrol la région de sports d’hiver n°1 des Alpes.
  • 7 000 membres des quelque 300 orchestres municipaux enrichissent de leurs représentations la vie culturelle du Tyrol.
  • 10 régions tyroliennes sont partenaires des spécialistes du ski de fond du Tyrol, offrant des conditions idéales pour la pratique du ski de fond et se soumettant à des contrôles de qualité réguliers.
  • >4 000   kilomètres de pistes de ski de fond sillonnent le Tyrol. S’y ajoutent plus de 100 hébergements de ski de fond certifiés de qualité.
  • régions tyroliennes travaillent, dans le cadre du développement de leur offre vaste et diversifiée en matière de ski de fond, à des pistes spécialement conçues pour les skieurs de fond en luge.
  • 220 pistes de luge entretenues offrent un total de 750 kilomètres de joies de la glisse.
  • ~3 300 kilomètres de chemins de randonnée d’hiver sillonnent les montagnes tyroliennes.

Axamer Lizum, Kalkkögel
Axamer Lizum, Kalkkögel ©Tirol Werbung / Mallaun Josef