Nouveau à Innsbruck : rock, culture et évasion

Dans le cœur historique de la ville, l’Hôtel STAGE 12 attire tous les regards
Dans le cœur historique de la ville, l’Hôtel STAGE 12 attire tous les regards ©Stage12

Nouveau à Innsbruck : rock, culture et évasion
Infinity pool, Hard-Rock Café et Musée de l’abbaye cistercienne

La région d’Innsbruck fait partie de ces rares endroits où les contraires s’attirent avec tant de grâce. Ici, la modernité a rendez-vous avec la tradition, la culture avec la nature. Cette destination alpine très prisée ne cesse de surprendre les vacanciers avec de nouveaux points forts. Cet hiver, les visiteurs ont de quoi se réjouir : hard-rock, trésors sacrés, piscine « infinie », nouveau téléphérique et bien d’autres surprises les attendent.

Des vacances haut de gamme
A Innsbruck comme dans les alentours, l’hospitalité n’est pas un vain mot. Pionniers du tourisme local, les hôteliers renouvellent leur offre en permanence. La région se dote de nouveaux établissements pour le tout début de la saison d’hiver.

Les visiteurs ayant opté pour le domaine skiable de Kühtai vont vivre des vacances d’un genre nouveau : l’hôtel 4**** supérieur Mooshaus allie hospitalité tyrolienne à une offre exclusive pour satisfaire les clients les plus exigeants. L’espace bien-être vaut le détour à lui seul. Il n’existe en effet aucun autre endroit où l’on peut nager à 2050 mètres d’altitude tout en admirant le paysage environnant. Avec ses 100 mètres de longueur, la piscine à débordement de l‘hôtel promet un moment de détente au plus haut niveau, au sens propre du terme. Les plus jeunes ne sont pas en reste : s’étendant sur 700 m², l’espace de jeux Ravensburger destiné aux enfants et aux adolescents offre notamment un mur d’escalade, une étagère remplie de jeux et de livres Ravensburger, un ordinateur à écran tactile pour les petits dès 4 ans et un salon pour les ados avec wifi et consoles de jeux. (www.mooshaus.at)

Situé à 30 minutes d’Innsbruck dans la haute-vallée de Kühtai, l’hôtel Jagdschloss, plus traditionnel, promet des vacances impériales. Actuellement en rénovation, la majestueuse bâtisse aux allures princières accueillera ses clients pour la saison d’hiver 2017/18 dans une extension résolument moderne avec appartements, restaurant et boutique de sport. (www.jagdschloss-innsbruck-kühtai.at)

Redécouvrir la montagne locale
Lorsqu’on le regarde, on se sent chez soi, c’est assurément le plus beau point de vue sur la région depuis Innsbruck : le Patscherkofel. Depuis 1928, un téléphérique achemine touristes et locaux vers le sommet pour de folles descentes en ski sur les pistes olympiques ou de magnifiques randonnées à travers les forêts de pins cembro. Cet hiver, Innsbruck écrit un nouveau chapitre de l’histoire de la légendaire montagne locale avec la mise en service de remontées mécaniques flambant neuves. Les cabines de cette installation ultra moderne peuvent transporter jusqu’à 2600 personnes par heure à 2248 mètres d’altitude jusqu’à la station amont, elle aussi entièrement rénovée. Pour plus d’informations sur l’avancée des travaux et les prévisions de réouverture, rendez-vous sur blog.patscherkofelbahn.at

De nouvelles perspectives sur la Nordkette
Les remontées Nordkettenbahnen transportent les visiteurs du centre-ville aux 1905 mètres de la Seegrube en 20 minutes à peine. Là-haut, sport, plaisir et vue à couper le souffle sur la ville sont au rendez-vous. Imaginé par le célèbre cabinet d’architectes Snøhetta, le nouveau sentier des perspectives donne une raison supplémentaire aux vacanciers du visiter une des plus belles plateformes panoramiques d’Innsbruck. La philosophie des architectes colle parfaitement à ce lieu où la ville rencontre la montagne : l’architecture se confond avec le paysage – un paysage, qui définit un espace articulé au niveau politico-social, et qui offre de nombreuses possibilités. Ainsi, des éléments en acier corten ornent le sentier des perspectives de la Nordkette, créant, en relation avec des citations philosophiques de Wittgenstein, un espace permettant d’observer et d’admirer le paysage de différentes perspectives. (www.nordkette.com)

Quand le rock rencontre les montagnes : le Hard-Rock Café à Innsbruck
La veste pourpre de Prince, une batterie ayant appartenu aux Motörhead, une robe de Beyoncé, les bottes de Johnny Cash et une guitare du groupe de métal Rammstein. Depuis quelques semaines, ces objets cultes exposés parmi tant d’autres font battre le cœur des fans de musique. Le deuxième Hard-Rock Café d’Autriche vient d’ouvrir ses portes au centre d’Innsbruck. 600 m² répartis sur deux étages, ici, les amateurs de riffs de guitare, de bonne cuisine et de cocktails détonants en ont pour leur argent. Avec un espace restauration laissant la part belle aux produits régionaux et offrant un large choix de plats végétariens et végans, le Hard-Rock Café d’Innsbruck enchante les visiteurs. Une boutique et une scène sur laquelle viennent se produire régulièrement les jeunes musiciens de la région et les vétérans du rock tyrolien, faisant trembler les murs de la bâtisse historique de la Maria-Theresien-Straße, viennent compléter l’offre. Pour en savoir plus sur le Hard-Rock Café d’Innsbruck, rendez-vous sur www.hardrock.com/cafes/innsbruck

Ouverture de l’hôtel Stage 12 au centre d’Innsbruck
Dans le cœur historique de la ville, l’Hôtel STAGE 12 attire tous les regards, un peu comme une scène. Au « programme », l’animation de la Maria-Theresien-Straße, poumon de la ville. Mondialement connu, le cabinet d’architectes Baumschlager, Hutter & Partners, en charge de l’architecture et de l’agencement du STAGE 12, a transformé avec soin le bâtiment classé monument historique en établissement de 120 chambres avec buffet petit-déjeuner, espace bien-être et bar. (www.stage12.at)

Des siècles d’histoire à l’abbaye de Stams
La ville n’est pas la seule à proposer des activités culturelles ; les communes environnantes sont en effet un véritable paradis pour les amateurs du genre. L’abbaye de Stams se trouve à une quarantaine de kilomètres à l’ouest d’Innsbruck, dans le petit village du même nom. Fondée en 1273, l’abbaye cistercienne et sa basilique témoignent encore aujourd’hui d’une réelle activité monastique. Le nouveau musée y ouvrira ses portes le 5 novembre. Les pièces du splendide bâtiment donnent un rare aperçu de la vie quotidienne des moines depuis huit siècles et permettent d’admirer de précieux trésors sacrés et curiosités comme une table astronomique datant de 1425. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.stiftstams.at

Plaisirs gastronomiques dans une ambiance historique
Dès cet automne, un établissement ancré dans la tradition tyrolienne rouvrira ses portes : situé à Pettnau dans la Salzstraße, le Mellauner Hof est incontestablement une des plus belles auberges historiques du pays. La superbe façade à elle seule laisse deviner que de nombreux voyageurs ont fait une halte ici au fil des siècles. Des noms très évocateurs comme la salle des chevaliers ou le salon Andreas Hofer plongent les visiteurs dans l’histoire du Tyrol. Ces derniers mois, les nouveaux locataires ont rénové les lieux avec beaucoup d’intuition et d’expérience, mêlant à la perfection l’ancien et le nouveau. Ainsi, cerné de murs séculaires, le visiteur peut faire l’expérience d’une cuisine gastronomique dans une ambiance historique avant de s’offrir une nuit de rêve dans une chambre au confort résolument moderne. (www.mellaunerhof.at)

Gagner rapidement et confortablement le sommet du Rangger Köpfl
A partir de cet hiver, les visiteurs auront droit à davantage de confort et à de nouvelles offres pour rejoindre un autre sommet à proximité d’Innsbruck : les remontées d’Oberperfuss ont remplacé les vieilles remontées mécaniques par une télécabine à 8 places. Les skieurs ne seront pas les seuls à en profiter. Désormais accessible sans effort, la plus longue piste de luge de la région, s’étendant sur 10 kilomètres, attend les amateurs de glisse pour un moment de pur plaisir. Quant aux randonneurs, ils ne seront pas en reste avec de nouvelles possibilités de balades. (www.rangger-koepfl.at)

Images pour l'information presse

  • © Stage12 © Stage12

    Dans le cœur historique de la ville, l’Hôtel STAGE 12 attire tous les regards

  • © Innsbruck Tourismus © Innsbruck Tourismus

    Le nouveau musée de l'abbaye de Stams ouvrira ses portes le 5 novembre.

  • © Innsbruck Tourismus / Klaus Polzer © Innsbruck Tourismus / Klaus Polzer

    Les remontées d’Oberperfuss ont remplacé les vieilles remontées mécaniques par une télécabine à 8 places

  • © Snøhetta © Snøhetta

    Sir la Nordkette, le nouveau sentier des perspectives donne une raison supplémentaire aux vacanciers

  • © Patscherkofelbahn Betriebs GmbH © Patscherkofelbahn Betriebs GmbH

    Les cabines de l'installation ultra moderne sur le Patscherkofel peuvent transporter jusqu’à 2600 personnes par heure à 2248 mètres d’altitude jusqu’à la station amont, elle aussi entièrement rénovée.

  • © puhhha/Shutterstock/Andre Schönherr © puhhha/Shutterstock/Andre Schönherr

    Les visiteurs ayant opté pour le domaine skiable de Kühtai vont vivre des vacances d’un genre nouveau : l’hôtel 4**** supérieur Mooshaus allie hospitalité tyrolienne à une offre exclusive pour satisfaire les clients les plus exigeants.

  • © Mellauner Hof © Mellauner Hof

    Situé à Pettnau dans la Salzstraße, le Mellauner Hof est incontestablement une des plus belles auberges historiques du pays.

  • © Jagdschloss Kühtai © Jagdschloss Kühtai

    L’hôtel Jagdschloss accueillera ses clients pour la saison d’hiver 2017/18 dans une extension résolument moderne avec appartements, restaurant et boutique de sport.

  • © Innfocus/Hard Rock Cafe Innsbruck © Innfocus/Hard Rock Cafe Innsbruck

    Quand le rock rencontre les montagnes : le Hard-Rock Café à Innsbruck