Nouveaux hébergements et infrastructures en été 2019

Actualisé le 05.03.2019

Le développement actuel du Tyrol montre à quel point la nouvelle génération des opérateurs touristiques réussit à allier innovation et tradition alpine. La tendance est à des aménagements de haute qualité et aux vastes espaces de bien-être. Voici une vue d’ensemble des nouveaux hébergements et des transformations ou améliorations des infrastructures en vue de la saison estivale 2019.

Jeune et durable : l’hôtel Macun à Vent
Le mot « Macun » vient de la langue rhéto-romane et signifie « bouquetin ». L’ancien Alpenrose à Vent, près de Sölden, a été transformé par les jeunes chefs Mallorie Rey et Pirmin Lechner afin de devenir l’hôtel Macun, qui s’adresse à une génération jeune et éco-consciente. L’établissement, situé à 1 907 mètres d’altitude, se démarque par sa durabilité, ses produits de qualité, sa gastronomie internationale et son confort d’hébergement. 

Haut de gamme : l’Alpbachtaler Pension devient un chalet Penthouse
Beaucoup de bois précieux de pin cembro a été utilisé dans la réalisation du tout nouvel appartement de 130 mètres carré Sonnblick Penthouse Chalet (anglais), pouvant accueillir, à Reith im Alpbachtal, entre 2 et 8 personnes. Et les jeunes maîtres des lieux, Christina Hauser et Matthias Sedlak, ont prévu bien des petits extras, avec une cave à vin d’appartement, une tireuse à bière, et même un chef privé qui peut être mis à votre disposition sur demande. 

Cuisine bien-être alpine : l’hôtel Burgstein à Längenfeld
Dans l’Ötztal, l’hôtel quatre étoiles Burgstein (anglais) a rouvert ses portes après une vaste rénovation. La famille qui dirige l’établissement, les Gufler, mise sur la proximité avec la nature et la tradition. Sur le plan gastronomique, ils proposent une « cuisine bien-être alpine » à base d’ingrédients régionaux, voire même issus de leur propre exploitation agricole. Les moutons d’une très ancienne race ovine locale, le « Tiroler Steinschaf », trouvent toute leur place dans ce concept, leur laine étant entre autres utilisée dans l’espace bien-être.

Le nouveau PURE Resort à Ehrwald
Les complexes touristiques PURE (anglais) créés par la communauté d’investisseurs néerlandaise Mountain Residences seront bientôt représentés en cinq lieux du Tyrol. Peu après l’inauguration du PURE Resort du Pitztal en novembre 2018, un autre projet de catégorie 4 étoiles Superior se prépare à ouvrir ses portes en juillet 2019 à Ehrwald. Ce nouveau complexe disposera d’un parc avec étang, d’une piscine, d’une salle de remise en forme, d’un sauna extérieur et d’un restaurant accessible au grand public.

Avec piscine sur le toit : le nouveau Tuxerhof
Après des vastes rénovations, le Tuxerhof (anglais), établissement de tradition du Zillertal, présente un visage plus moderne, plus luxueux et plus confortable. Cette revisite de fond en comble lui permet de se doter entre autres d’une piscine sur le toit, d’un salon avec cheminée et de vastes suites ensoleillées à 1 300 mètres d’altitude. Le tout nouvel espace bien-être, avec différents saunas, lieu de méditation autour du feu et lac salé, ajoute aussi au charme de cet hôtel. 

Familial : le Bergfried-Isabella à Tux
L’hôtel Bergfried Isabella (anglais) à Tux-Lanersbach a, lui aussi, rouvert après huit mois de rénovation. Les suites lifestyle, chalets d’alpage et appartements familiaux, aménagés avec grand soin, disposent de toute la place nécessaire pour se sentir bien. À cela s’ajoutent les 2 100 m² de l’espace bien-être de l’établissement. L’offre de la famille Stock s’adresse particulièrement aux familles avec enfants. 

S’échapper du train-train quotidien : Mohr escape
Le MOHR Life Resort (allemand) de Lermoos se dote d’un espace bien-être de 2 500 m² entièrement repensé, le MOHR escape. La piscine extérieure à débordement a été agrandie et agrémentée d’éléments lumineux et sonores. Les vastes fenêtres panoramiques offrent des vues imprenables sur le massif de la Zugspitze. 

Réservé aux adultes : bien-être à l’Alpbacher Hof
L’Alpbacher Hof a, lui aussi, fait de grands investissements. Un nouveau sauna panoramique, un vaste jacuzzi et un lieu de tranquillité dans le jardin attendent les vacanciers en quête de repos. L’espace bien-être est exclusivement réservé aux adultes. La salle de remise en forme, le restaurant, le bar et les chambres ont, eux aussi, été rénovés. L’une des fiertés de l’établissement est la terrasse panoramique avec vue sur les montagnes d’Alpbach. 

Bien-être sur les rives du lac : l’hôtel Haldensee dans la vallée de Tannheimer Tal
En mai 2019, l’hôtel bien-être Haldensee (allemand) ouvre ses portes à 1 124 mètres d’altitude. 15 mois de travaux ont été nécessaires pour créer ce nouveau lieu exclusif d’un confort quatre étoiles. L’établissement de 120 lits dispose d’un accès direct et privé au lac de Haldensee, sur lequel on a également une vue imprenable depuis l’espace bien-être avec piscine à débordement intérieure et extérieure. Toutes les chambres et suites sont équipées d’une loggia ou d’une terrasse et de lits à sommier. Ce nouveau projet de la famille Barbist s’adresse notamment à des visiteurs adultes à la recherche de détente en pleine nature. 

Autres améliorations de l’infrastructure touristique
En hiver 2018/19, le nouveau téléphérique de Glungezer-Bahn a été inauguré à Tulfes. Cet été, il offre un point de départ idéal pour parcourir le chemin des pins cembro (Zirbenweg) jusqu’au Patscherkofel, au-dessus d’Innsbruck.
La route d’altitude du Zillertal est desservie en transport en commun une fois par heure depuis 2019. La ligne de bus permet de relier Aschau, Stumm, Kaltenbach et Ried im Zillertal sur la « Zillertaler Höhenstraße », et de poursuivre jusqu’aux restaurants d’altitude de Skihütte à Kaltenbach, de Zirmstadl et de l’alpage de Platzlalm.
En avril 2019, le monde de la forteresse d’Ehrenberg à Reutte inaugure son nouvel ascenseur incliné. Il permet, y compris aux personnes à mobilité réduite, de passer aisément de la Klause à l’ouvrage à cornes reconstitué et au highline179, un spectaculaire pont suspendu. Grâce à ce petit funiculaire, les 110 mètres de dénivelé séparant le centre des visiteurs et la station de l’ouvrage à cornes sont parcourus en seulement environ 2 minutes ½.
L’Osttirol se lance au printemps 2019 dans de vastes travaux : d’ici 2020, un parc familial prendra place sur le Lienzer Zettersfeld, et le parc à sensations Wassermythos Ochsenlacke permettra bien des découvertes aquatiques sur l’alpage de Brunnalm à St. Jakob im Defreggental. Le Parc national de Hohe Tauern se dote d’un belvédère dans le secteur de la forêt de pins cembro d’Oberhauser Zirbenwald à St. Jakob im Defereggental, histoire d’avoir un excellent point de vue pour observer les animaux sauvages.