Randonnées automnales au Tyrol

Actualisé le 1. septembre 2020

Des forêts de mélèzes couleur miel, un air d’une pureté cristalline, un ciel bleu électrique et des sommets parsemés de blanc : avec cette combinaison, l’automne est le moment idéal pour partir en randonnée au Tyrol.

Telfeser Wiesen dans la vallée du Stubai © Tirol Werbung, Mario Webhofer

Il semblerait presque que la nature veuille déployer une dernière fois toutes ses facettes avant que l’hiver ne couvre la région d’un épais manteau blanc : les plus belles touches d’or, d’orange et de rouge brique illuminent les forêts, derrière lesquelles se dressent fièrement de grises parois rocheuses. Sur les sommets, les premières neiges annoncent déjà l’arrivée de l’hiver. Mais le soleil d’automne montre encore toute sa puissance, plongeant les paysages dans une lumière dorée : c’est le meilleur moment de découvrir le Tyrol à pied.

Des paysages de carte postale

L’un des classiques des randonnées automnales au Tyrol est l’excursion au Grand et au Petit Bois d’Érables (Ahornboden) au fond de la vallée de Rissbachtal, dans le parc naturel du Karwendel. Ici poussent plus de 2 500 érables sycomores, dont beaucoup ont dépassé l’âge respectable de 600 ans. C’est à l’automne qu’ils déploient toute leur splendeur, lorsqu’ils se parent d’un jaune et d’un rouge cuivré éclatants. Dans la région d’Eng, la magie de ce lieu est reconnue depuis longtemps : le Grand et le Petit Bois d’Érables sont classés et protégés au titre de monument naturel depuis 1927.

Dans l’Oberland tyrolien, la Pfundser Tschey se présente sous un jour fabuleux l’automne venu. Cette haute vallée, située à 1 650 mètres d’altitude, enchante par son paysage exceptionnel : des prairies aux reflets bruns qui se préparent lentement au repos hivernal, agrémentées par la couleur sombre que le temps a conféré aux multiples petites granges en bois parsemées au gré des hommes sur toute la vallée, illuminés par un ciel bleu foncé et par les mélèzes dorés. Une randonnée familiale facile de 2h30 mène à travers la Tschey jusqu’à l’alpage de Platzer Alm.

La Pfundser Tschey sous un haute vallée, située à 1 650 mètres d’altitude, enchante par son paysage exceptionnel © Tirol Werbung, Mario Webhofer

Le changement des saisons est aussi magnifiquement perceptible au Stubaital. Des bosquets de mélèzes parés de jaune, des petites granges et encore et toujours la vue sur le Serles font de la randonnée à l’Eulenwiesen un spectacle chatoyant. Une randonnée facile, de tout juste 2 heures, mène du Gleinserhof à ce lieu haut en couleurs et retour.

En Osttirol, les pittoresques vallées de Villgratental et Winkeltal sont, bien au-delà de l’automne, une destination idéale en toute saison pour ceux qui recherchent le calme : ici, il n’y a pas de grands bâtiments hôteliers, ni de téléphériques et de remontées mécaniques, juste la détente en toute douceur. On partage l’exclusivité des paysages automnaux avec juste quelques marcheurs dans le même état d’esprit que nous, et avec les habitants des alpages, les vaches et les célèbres moutons de Villgraten. Une balade ravissante mène en tout juste quatre heures d’Innervillgraten aux hauteurs de l’Ahornberg et du Versellerberg pour rejoindre la vallée de Winkeltal, puis Außervillgraten.

Une destination idéale en toute saison pour ceux qui recherchent le calme : la Villgratental © Tirol Werbung, Mario Webhofer

Ambiance automnale au lac

Lorsqu’un lac se glisse dans le paysage des forêts parées couleurs automnales éclatantes, qu’il reflète ce splendide spectacle naturel, le ravissement du randonneur est à son comble. Découvrez cette vue magique lac-forêt-montagne, par exemple au lac de Berglsteiner See, joyau d’un vert profond quelque peu caché près de Kramsach, dans la région d’Alpbachtal. Un chemin de promenade facile et accessible aux poussettes fait le tour de son onde.

Niché dans une vallée transversale du Wipptal, le lac d’Obernberger See est un trésor naturel en toute saison. Cependant, à l’automne, il semble comme rassembler une dernière fois toute sa beauté et sa force : ici, l’eau s’illumine de reflets bleus aussi prometteurs que divers et variés, formant un contraste puissant avec les forêts de mélèzes jaune pâle. Le tout sous le regard bienveillant de l’imposant sommet du Tribulaun.

Le lac d’Obernberger See en automne © Tirol Werbung, Mario Webhofer

Une randonnée tout autour de l’Achensee vaut toujours le coup : le plus grand lac du Tyrol se niche, telle une perle scintillante, entre les massifs du Rofan et du Karwendel. Et c’est dans la lumière automnale que sa vue depuis là-haut est la plus belle – peut-être au cours d’une balade à l’alpage et à la cascade de Dalfaz ?

Lors d’une promenade à travers les gorges de Tiefenbachklamm, entre Kramsach et Brandenberg, dans la région d’Alpbachtal, l’eau se fait sauvage et mugissante, oubliant toute douceur. Le froid glacial de son écume nous fait parfois percevoir que l’hiver n’est finalement plus très loin. Munis de chaussures solides et d’une veste chaude, on suit le sentier, admirant au passage les formations rocheuses bizarres que l’eau a sculptées. Après environ une heure, les gorges s’élargissent et dévoilent une prairie idyllique : le lieu parfait pour profiter du soleil d’automne.

Tours des sommets

Outre les particularités paysagères et les vues sur les lacs, l’automne est également l’occasion de célébrer des conquêtes de sommets : avant les premières neiges, une balade par exemple à la Nockspitze (appelée aussi Saile) s’impose. La montée y est généreusement récompensée par la vue sur Innsbruck, la capitale du Tyrol, baignée dans une lumière dorée automnale.

Pour jouir d’une vue dégagée remarquable en automne, un sommet parmi tant d’autres se distingue également : le Kellerjoch, dominant Schwaz et indissociable de cette cité argentifère. Au programme, un panorama exceptionnel sur le Karwendel, le massif du Rofan, la crête principale des Alpes avec le Hohe Tauern, de même que les Alpes de Tux et de Zillertal.

Plus sur les plus beaux paysages automnaux et les randonnées en automne : fr.tyrol.com/vacances-automnales

Chaque téléchargement