Données et chiffres sur le tourisme au Tyrol

Actualisé le 29.03.2021

Le Tyrol et le tourisme, c’est une très longue histoire. Depuis toujours lieu de passage, à la jonction des grands axes Nord-Sud et Est-Ouest et disposant de cols au franchissement relativement aisé, la région a très tôt développé des infrastructures pour accueillir ces voyageurs, comme des auberges. Dès lors, le Tyrol s’est rapidement imposé en tant que destination de vacances recherchée, notamment depuis le début du XXème siècle.

Vallée de Stubaital, près du refuge de Starkenberger Hütte © Tirol Werbung / Ramon Haindl

Le Tyrol, région de tourisme

Le tourisme joue un rôle essentiel au Tyrol : presque 25 000 établissements en vivent directement. Avec 56 000 actifs, ce secteur a toute son importance sur le marché de l’emploi, mais stimule aussi d’autres branches de l’économie comme l’artisanat et le commerce. Un euro sur trois gagné au Tyrol vient du secteur du tourisme et de l’économie des loisirs, qui représente un quart des emplois à plein temps. *

Essor du tourisme

Au début étaient les voyages de formation, qui faisaient étape depuis plus de 200 ans au Tyrol. Le concept de la villégiature s’imposant au milieu du XIXème siècle, de plus en plus de bourgeois vinrent à la belle saison rechercher la fraîcheur en montagne. L’alpinisme constitua peu après le second fondement du tourisme au Tyrol. Au début du XXème siècle, le tourisme hivernal naissant s’y ajouta, avec le développement que l’on connaît.

C’est particulièrement après la Seconde Guerre mondiale que le tourisme s’imposa pleinement au Tyrol. Il permit même aux régions les plus périphériques, comme les vallées reculées, de prendre part au développement économique et à la prospérité. Jusqu’au milieu des années 1990, l’été était la saison la plus importante, apportant à la région plus de 23 millions de nuitées en 1991, soit son meilleur résultat jusqu’alors. La marche triomphale de la saison d’hiver connut sa première apogée en 2016/17, avec 26,8 millions de nuitées.

Pour 2018/19, la dernière année touristique complète avant la pandémie de Covid-19, on dénombre 27,5 millions de nuitées en hiver, contre 22,2 millions en été, soit un rapport de 55% et 45%.

Statistiques concernant la France (Monaco compris), année touristique 2019/20 :

  • Arrivées : 97 536 (-46,7%)
  • Nuitées : 464 836 (-40,7%)
  • Durée moyenne du séjour : 5 jours (hiver), 4,4 jours (été)
  • Part de marché : 1,2%

Année touristique 2019/20

L’année touristique 2019/20 s’annonçait aussi très prometteuse, avec de très bons chiffres. Cependant, les débuts de la pandémie de Covid-19 représentèrent une césure au niveau mondial, touchant particulièrement le tourisme ; elle n’épargna pas le Tyrol. 38,5 millions de nuitées et 8,8 millions d’arrivées pour l’année touristique 2019/20, qui couvre la période du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020, cela représente une baisse notable, de 22,4% pour les nuitées, de 29,3% pour les arrivées.

Dans les premiers mois de la saison d’hiver 2019/20, de novembre à février, le nombre d’arrivées comme de nuitées était en croissance par rapport à l’année précédente. Cependant, cette saison prometteuse fut interrompue prématurément, mi-mars, par le Coronavirus. Elle se clôtura donc par des chiffres en net recul par rapport à 2018/19, avec 22,9 millions de nuitées (-16,6%) et tout juste 5 millions d’arrivées (-19,9%).

L’été 2020 fut, lui aussi, placé sous le signe de la pandémie. Après un début frileux en raison du confinement et de la fermeture des frontières, les mois estivaux furent meilleurs qu’attendu. Mais dès septembre, le nombre d’infections reprit la courbe ascendante, ce qui mena à des avertissements aux voyageurs. Le secteur en pâtit, avec des résultats nettement en recul par rapport à l’année précédente : la saison estivale 2020 se termina par un bilan de 15,6 millions de nuitées (-29,7% par rapport à 2019) et tout juste 3,8 millions d’arrivées (-38,8%).

Données

  • En raison des baisses liées au Covid-19 pour l’année touristique 2019/20 (du 1er novembre 2019 au 31 octobre 2020), les nuitées au Tyrol ont diminué aussi sur des comparaisons à plus long terme : 38,5 millions de nuitées représentent un recul de 10,5% par rapport à 10 ans auparavant.
  • La pandémie de Coronavirus a aussi impacté les arrivées de visiteurs, en diminution de 5,8% par rapport à il y a 10 ans.
  • La durée moyenne du séjour d’un visiteur au Tyrol a augmenté pour l’année touristique 2019/20, en raison de l‘évolution des comportements de voyage liée à la crise sanitaire, passant de 4 jours l’année précédente à 4,4 jours.
  • Les visiteurs s’attardent plus longtemps au Tyrol l’hiver que l‘été : à une durée de séjour moyenne de 4,6 jours pour la saison d’hiver 2019/20 répond 4,1 jours pour la saison d’été 2020.
  • Quelque 60% des nuitées de l’année touristique 2019/20 furent assurées par l’hôtellerie. Les logements de vacances prirent de l’importance dans le contexte de la crise sanitaire, avec une part de 32%.
  • En hiver, 339 000 lits sont à disposition des visiteurs du Tyrol, contre 329 000 en été. La moitié d’entre eux concernent l’hôtellerie, un tiers les logements de vacances et 7% des hébergements privés.
  • Pour l’année touristique 2019/20, le tourisme a généré un chiffre d’affaires total de 7,8 milliards d’euros.
  • La valeur ajoutée brute touristique s’est élevée à quelque 3,9 milliards d’euros au Tyrol en 2019/20, ce qui représente un recul lié au Covid-19 de 15% en hiver et de 29% en été.
  • Le tourisme tyrolien occupe 56 000 actifs, dont 57% dans l’hôtellerie et la restauration. *
  • La part du tourisme dans le PIB est d’environ 17,5% au Tyrol, dans les centres touristiques c’est nettement plus. En comparaison : pour l’Autriche, c’est 5,6%. *

* Ces chiffres concernent la période précédant le déclenchement de la pandémie de Covid-19.

Sources : T-Mona été 2020 et hiver 2019/20, Chambre du commerce et de l’industrie du Tyrol, Statistiques régionales, MCI Tourismus

Le rôle de Tirol Werbung dans le tourisme tyrolien

Tirol Werbung est l’organisation régionale qui chapeaute le tourisme au Tyrol. Ses missions sont de gérer et renforcer la marque Tirol, de piloter le marketing touristique, de réaliser des tâches fondamentales comme des études de marché et de tendances, et d’officier en tant que centre d’informations et de services pour nos visiteurs et nos partenaires commerciaux.

Sous la houlette de la Lebensraum Tirol Holding

Depuis le 1er janvier 2019, Tirol Werbung GmbH est une branche de la Lebensraum Tirol Holding GmbH, groupe rassemblant également la Standortagentur Tirol et l’Agrarmarketing Tirol. Cette holding est propriétaire à cent pour cent de ses trois filiales. La marque Tirol est aussi gérée stratégiquement de manière centrale par la Lebensraum Tirol Holding.

La stratégie touristique du Tyrol

La stratégie touristique de la région est fixée noir sur blanc dans le Tiroler Weg 2021. Celui-ci se fonde sur trois grandes lignes desquelles découlent les actions prioritaires et les mesures entreprises :

  • Le Tyrol est tout à la fois un espace de vie et de détente
  • La structure des entreprises du tourisme tyrolien est familiale et traverse les générations
  • Le Tyrol est un acteur majeur et compétent du tourisme alpin

Plus d‘informations (en langue allemande)

Tirol Tourism Research

Tirol Tourism Research (TTR) – le portail de savoir central du tourisme tyrolien – dispose de statistiques actuelles et détaillées. Avec cette plateforme en ligne, Tirol Werbung et MCI Tourismus proposent un accès direct à une grande quantité d’informations et de données.

Chaque téléchargement