Ski de fond au Tyrol – sur les traces des champions

Celui qui vient s’adonner au ski de fond au Tyrol entre dans le domaine de l’élite mondiale en la matière – en effet, les championnats du monde de ski nordique 2019 auront lieu à Seefeld. Ce n’est pas un hasard, la région disposant d’un excellent réseau de pistes de ski de fond, dont profitent également les simples amateurs.

Ski de fond dans l'Olympiaregion Seefeld
Ski de fond dans l'Olympiaregion Seefeld ©Tirol Werbung, Jarisch Manfred

Après les championnats du monde viennent… les championnats du monde ! En 2017, Hochfilzen a accueilli les championnats du monde de biathlon, au cours desquels on a vu briller la star française incontestable en la matière, Martin Fourcade. En 2019 suivront les championnats de ski nordique dans l’Olympiaregion Seefeld. Seefeld et Hochfilzen, deux stations exemplaires de l’infrastructure que les visiteurs apprécient dans les régions de ski de fond du Tyrol : une bonne accessibilité, des pistes parfaites, des hébergements certifiés de qualité, un service d’exception pour les amateurs de ski nordique et de passionnants événements de ski de fond. Ainsi, St. Johann in Tirol accueille chaque année l’une des courses populaires de ski de fond les plus célèbres d’Autriche, la « Koasalauf » internationale, et Leutasch célébrera bientôt la 50ème édition de sa traditionnelle Ganghoferlauf, considérée comme l’une des plus anciennes courses de ski de fond. Et, chaque année, pendant que Seefeld organise le Nordic Combined Triple, la célèbre course des 3 vallées a lieu à Pertisau am Achensee, et Lienz vibre au rythme de la course internationale des Dolomites. Plus d’informations sur le www.fr.tyrol.com/ski-de-fond.

Quelques bons plans dans cinq des meilleures régions de ski de fond du Tyrol

Dans la seule Olympiaregion Seefeld se déploient 246,5 kilomètres de pistes de ski de fond, et sept parcours d’une longueur de bien 44 kilomètres sont spécialement conçus pour les amateurs de luge nordique. Il existe même, à Seefeld, une piste réservée aux chiens et à leurs maîtres. La « Cross Country Academy » propose des entraînements au ski de fond sur place. Sur le Plateau de Seefeld, l’une des plus belles pistes pour ce qui est des paysages mène à Wildmoos. Ce circuit de cinq kilomètres aux trois montées corsées est particulièrement prisé par les skieurs de fond ambitieux, et ne doit pas être sous-estimé malgré ses « seulement » 145 mètres de dénivelé. Mais au bout du chemin, l’auberge d’alpage de Wildmoosalm permet de reprendre des forces dans un cadre on ne peut plus authentique.

Celui qui se rend au Tyrol pour pratiquer le ski de fond reviendra conquis par un détour en Osttirol. Cette partie plus à l’est, séparée géographiquement du Tyrol du Nord par l’histoire, est en effet un véritable paradis du ski de fond, avec un réseau de pistes se déployant sur plus de 400 kilomètres. Le centre de ski de fond et de biathlon d’Obertilliach voit défiler les professionnels venus du monde entier, mais permet aussi aux néophytes de se lancer dans leurs premières glisses. Ici aussi, la piste de la frontière s’étend sur quelque 51 kilomètres et 800 mètres de dénivelé par monts, avec le Kartitscher Sattel, et par vaux, avec la superbe vallée de Lesachtal. Elle relie les villages est-tyroliens de Kartitsch, Obertilliach et Untertilliach, avec un petit détour dans la région voisine de Carinthie. Et chemin faisant, il n’est pas impossible de croiser Ole Einar Björndalen, qui a élu domicile à Obertilliach.

Avec un réseau de pistes de ski de fond de quelque 75 kilomètres de long à Ischgl et Galtür, la région de Paznaun-Ischgl ravit aussi bien les débutants que les skieurs de fond chevronnés. Par leur altitude, ces deux stations offrent des pistes enneigées de début décembre à un printemps tardif, et des conditions idéales – il faut dire que le réseau de pistes de ski de fond de Galtür monte jusqu’à plus de 2 000 mètres ! Ainsi, son hameau de Wirl est le point de départ de la piste d’altitude Silvretta – Bielerhöhe, menant à l’impressionnant lac de barrage de Silvretta-Stausee à 2 040 mètres d’altitude. Et, dans la région de Paznaun, l’offre en matière de ski de fond est agrémentée par la gratuité de l’utilisation des pistes et de la navette en bus pour les skieurs de toute la vallée.

Aux confins de l’Allgäu, la vallée de Tannheimer Tal propose aux amateurs de sports nordiques de vivre des sensations de ski de fond bien particulières. Les débutants, notamment, y trouvent des conditions idéales : sur un total de 140 kilomètres de pistes, 98 sont d’un niveau de difficulté facile. Ces pistes affichent de plus un dénivelé ne dépassant jamais les 50 mètres. Les skieurs de fond chevronnés, eux, apprécient également la vallée de Tannheimer Tal, entre autres pour son Ski-Trail qui mène, le long d’un circuit de 31 kilomètres, jusqu’en Allemagne voisine. L’excellence de l’offre en matière de ski de fond de cette région est également visible dans ses infrastructures au top et dans la gratuité d’utilisation de l’ensemble des pistes.

750 kilomètres de pistes de ski de fond de tous niveaux de difficulté relient les nombreux villages et vallées des Alpes de Kitzbühel, région de vacances aussi célèbre que grande. Une très belle piste se déploie près de Hochfilzen, là où se sont déroulés les championnats du monde de biathlon 2017. Dans les environs de St. Ulrich am Pillersee, le long d’une piste panoramique d’un niveau de difficulté moyen, les amateurs de ski de fond profitent 12 kilomètres durant d’une belle vue sur des hameaux, de vastes prairies et le lac de Pillersee. Cette piste est préparée pour accueillir aussi bien les amateurs de technique classique que de style libre.


Championnats du monde de ski nordique de Seefeld 2019

Par trois fois déjà, Seefeld a été le théâtre d’épreuves olympiques de haut vol en ski nordique (1964, 1976 et 2012, avec les Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver), et elle a accueilli les championnats du monde nordiques en 1985. 2019 verra cette tradition se perpétuer comme il se doit dans l’Olympiaregion, les championnats de ski nordique FIS s’y déroulant pour la deuxième fois. Les organisateurs ont prévu de construire deux stades avec des tribunes temporaires pour le public au pied du tremplin olympique de saut à ski Toni Seelos, les compétitions sur grand tremplin se déroulant au Bergisel, à Innsbruck.


Vue d’ensemble des régions de ski de fond d’exception

L’Olympiaregion Seefeld, l’Osttirol, Paznaun-Ischgl, la vallée de Tannheimer Tal et les Alpes de Kitzbühel sont cinq exemples parmi tant d’autres des nombreuses régions de ski de fond d’exception que l’on trouve aux quatre coins du Tyrol. Cela a éveillé votre curiosité? Vous trouverez plus d’informations sur les événements de ski de fond les plus passionnants, pour les pros comme pour les amateurs, ainsi que sur les hébergements, grâce au site Internet fr.tyrol.com/meilleures-regions-ski-de-fond.

Images pour l'information presse