Plaisirs culturels en été 2019

L’été peut arriver, le Tyrol est fin prêt pour le célébrer, que ce soit par du théâtre en plein air, des festivals de musique, de la culture en montagne et une foultitude d’autres petits et grands événements.

La culture à ciel ouvert – certainement l’une des meilleures manières de ressentir pleinement que l’été est là. Et presque toutes les facettes de l’art aiment se dévoiler au grand air la belle saison venue. Théâtre, cinéma, concerts, fêtes culturelles, représentations d’opéra – en été, tous peuvent être découverts lors d’événements en plein air au Tyrol. Mais la région est aussi une terre de festival – des grandes « semaines » somptueuses aux petites fêtes du théâtre dans une ambiance familiale.

Académie semaines de la musique ancienne Berlin
Académie semaines de la musique ancienne Berlin ©Uwe Arens

Festivals : du prestigieux et des petits, mais sympas

De splendides mises en scènes d’opéras baroques et romantiques, des concerts de gala et un vaste programme tout autour des festivités, c’est ce qui attend le visiteur notamment lors des Innsbrucker Festwochen der Alten Musik (Semaines de la musique ancienne) et des Tiroler Festspiele Erl – festival tyrolien d’Erl. Le classique contemporain joue le premier rôle aux Klangspuren Schwaz. La musique de chambre, quant à elle, atteint des sommets de virtuosité lorsqu’elle est au cœur de l’attention, lors des festivals de Musik im Riesen – musique dans le géant aux Mondes du cristal Swarovski de Wattens et de Horizonten Landecker Festwochen – festival horizons de Landeck. Kufstein, elle, revendique passionnément son attachement à la muse légère au cours de son Operettensommer, cet été-ci avec l’opérette des opérettes : « La Chauve-Souris ».

Stoabeatz
Stoabeatz ©Christine Bedner

Cependant, au classique répondent bien d’autres tonalités. Avec son style urbain et toujours à la pointe de la musique électronique contemporaine, Heart of Noise s’impose dans un domaine unique en son genre au Tyrol. Construire un pont entre les valeurs traditionnelles et la culture contemporaine, tel est en revanche l’idée fondatrice du festival Stoabeatz au lac de Walchsee, dans le Kaiserwinkl. Cette année, la succession de 19 performances musicales sera ponctuée par des randonnées à l’alpage, des sessions de yoga ou encore des ateliers d’ukulélé.


Avec son ambiance si particulière et chaleureuse, un festival en plein air fait de Lienz, la ville des Dolomites, un pôle d’attraction: L’Internationale Straßentheaterfestival Olala avec ses clowns musicaux, ses artistes de cabaret, ses acrobates et tout ce que le théâtre de rue comporte de personnages bizarres, fous ou charmants, apparaissant soudain dans le paysage urbain, parfois à la plus grande surprise de tous.

Maximilien Ier
Maximilien Ier ©KHM Museumsverband

2019 – Maximilien Ier règne sur le Tyrol

Sous l’empereur Maximilien Ier (1459–1519), le Tyrol fut une plaque tournante de la politique dynastique de la maison de Habsbourg et un lieu de création pour de nombreux artistes d’envergure. 500 ans après sa mort, ce grand monarque, prédécesseur de Charles Quint, semble encore tirer les ficelles, tout au moins sur le plan culturel. Au cours de l’année Maximilien 2019, des grandes expositions au château d’Ambras, à l’Arsenal (Zeughaus) d’Innsbruck, à la forteresse de Kufstein et à l’abbaye de Stams, des concerts, des visites guidées, des ateliers, des lectures et bien d’autres choses encore esquisseront un portrait détaillé de Maximilien Ier et de son temps.

Promenadenkonzerte
Promenadenkonzerte ©Innsbrucker Promenadenkonzerte

Musique et cinéma sous les étoiles

À Innsbruck, deux manifestations culturelles se démarquent par leur charme particulier et la longue tradition dont elles peuvent se prévaloir : l’Innsbrucker Promenadenkonzerte et ses concerts dans la cour intérieure du Palais impérial (Hofburg), et l’Open Air Kino qui déploie son grand écran dans la cour de l’Arsenal (Zeughaus). En 2019, les « concerts promenade » font revivre la grande époque des orchestres harmoniques pour la 25ème fois déjà, et les meilleures formations du genre d’Europe donnent des soirées estivales animées dans un cadre baroque. Le cinéma en plein air, quant à lui, marie classiques du 7ème art, nouveaux films culte et grand cinéma d’art et essai, diffusés en version originale. Les Lichtspiele im Riesen dans les Mondes du cristal Swarovski s’orientent plus vers le cinéma hollywoodien. Ils font partie d’un vaste programme estival dans le parc du « géant », cette œuvre monumentale incontournable des Mondes du cristal, qui se présente ici sous son plus beau visage.

Wetterleuchten
Wetterleuchten ©Martin Reiser

Vu d’en haut : culture en montagne 

L’orchestre de chambre InnStrumenti, l’une des formations les plus imaginatives et intéressantes du pays, convie une fois par an le public à Klassik am Berg 1.965. Pour l’occasion, le paysage d’alpage où arrive le téléphérique du Patscherkofelbahn, surplombant de très haut Innsbruck, se transforme en salle de concert – sans places assises, mais avec une musique grandiose et un décor à couper le souffle. De l’autre côté de la vallée, on mise sur des tonalités plus électroniques : sur la Seegrube, le Nordkette Wetterleuchten propose deux jours et une nuit de sons électro et de fêtes débridées – bref, un vrai éclair de chaleur, comme le nom de l’événement l’indique, à 2 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Feux du solstice à la Nordkette
Feux du solstice à la Nordkette ©Tirol Werbung / Christian Wührer

Un patrimoine culturel ancien : les feux du solstice d’été au Tyrol

Pendant la nuit mystique du solstice, une tradition alpine millénaire fascine aussi bien les visiteurs du Tyrol que les habitants du coin. Les feux du solstice d’été (Sonnwendfeuer) sont tout à la fois une coutume, un patrimoine culturel et un art. Lorsque, le 21 juin, le crépuscule clôt le plus long jour de l’année, les montagnes du Tyrol prennent des airs mystiques. L’obscurité se fait, et peu à peu apparaissent sur les sommets les premiers feux. Parfois, ce sont de simples foyers, mais de plus en plus souvent, des figures pyriques artistiques forment des motifs chrétiens ou alpins. Par beau temps, beaucoup profitent du spectacle jusque tard dans la nuit, lorsque les derniers feux en montagne achèvent de se consumer. En 2019, le 21 juin tombe un vendredi. De nombreux événements autour de ce week-end-là permettent de prolonger indéfiniment ce plus long jour de l’année, par exemple :

Avec quelque 8 000 foyers individuels, le solstice d’été d’Ehrwald offre des sensations inoubliables. La fête se déroule le 22 juin 2019 au centre de cette petite ville, d’où l’on profite d’une vue imprenable sur l’ensemble du bassin tout autour et sur les feux de montagne. 

Le 22 juin 2019, les feux du solstice d’été sont également particulièrement impressionnants à Innsbruck. Là, la tradition veut que le massif de la Nordkette s’illumine à la lueur des feux de montagne. Le téléphérique de Nordkettenbahn entre alors en scène pour que le public profite pleinement du spectacle : tout le long de cette véritable courroie de transmission entre la ville et la montagne, chaque station s’anime dès 18 heures. Au programme, le spectacle des feux de montagne, certes, mais aussi de la musique et des délices culinaires.

 

Plus d’informations sur la vie culturelle au Tyrol sur le www.fr.tyrol.com/culture-vie
Photos de presse pour impression : www.presse.tirol.at et www.bilder.tirol.at